Comme nous, les chiens peuvent souffrir de petits pépins de santé. Que vous ayez un chien ou que vous en gardiez un, être informé sur ces petits maux du quotidien peut vous être utile ! Chez Emprunte Mon Toutou on a décidé de vous aider en vous informant sur les maladies fréquentes chez les toutous. Cela vous permettra de savoir comment réagir si vous êtes confronté à l’une de ces pathologies.
Aujourd’hui on vous parle de la piroplasmose du chien.

Votre chien est abattu et a de la fièvre, il a perdu l’appétit? Ce pourrait être le signe d’une piroplasmose. La piroplasmose est une maladie grave, mais il existe heureusement un traitement efficace, et des moyens de prévention. Lisez vite notre article pour tout savoir !

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 300 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

La piroplasmose : définition

La piroplasmose du chien, aussi appelée babesiose canine est une maladie fréquente et potentiellement mortelle. Il s’agit d’une maladie infectieuse d’origine parasitaire qui entraîne la destruction des globules rouges. Cependant, il ne s’agit pas d’une pathologie contagieuse ni transmissible à l’homme.

La contamination se fait par la morsure d’une tique infectée. En effet, le parasite responsable de la piroplasmose (babesia canis) est contenu dans la salive de l’acarien et passe dans le sang du chien lorsque la tique prend son repas.

Quels sont les symptômes de la piroplasmose chez le chien ?

Dans sa forme classique, la piroplasmose du chien se caractérise par les symptômes suivants :

  • un abattement soudain;
  • une fièvre élevée;
  • une perte totale d’appétit;
  • une anémie (on constate alors que les muqueuses du chien sont pâles);
  • de la diarrhée et des vomissements;
  • une couleur foncée des urines (rouges ou orangées).

Le chien est susceptible de développer une anémie hémolytique, ce qui signifie que son propre organisme va se mettre à détruire les hématies. Cette anémie peut entraîner le décès du chien dans les 48h si aucun traitement n’est entamé. Vous devez emmener votre chien chez le vétérinaire le plus rapidement possible.

Il existe d’autres formes de babésioses canines avec des symptômes différents :

  • certaines formes entraînent une diminution de l’appétit, mais sans fièvre;
  • d’autres sont carrément asymptomatiques;
  • certaines formes causent des hémorragies de la rétine, des nécroses cutanées, ou encore des paralysies partielles, mais elles sont heureusement rares.
chien présentant un abattement soudain, symptôme de piroplasmose

©unsplash.com

Comment traiter un chien atteint de piroplasmose ?

Si votre chien présente les symptômes de la piroplasmose, amenez-le en urgence chez le vétérinaire. En effet, si la maladie est prise en charge tôt, le pronostic sera plutôt bon.

Pour s’assurer que le chien est bien atteint de piroplasmose, le vétérinaire réalisera un frottis sanguin ou une sérologie. Il vérifiera également la présence de tiques.

Une fois le diagnostic établi, le traitement consiste en une injection qui va détruire les protozoaires. Ensuite, il faudra soigner les symptômes en mettant le toutou sous perfusion afin de le réhydrater, puis soigner les dysfonctionnements rénaux et hépatiques. Une transfusion sanguine sera nécessaire si le taux de globules rouges est trop bas.

En règle générale, les effets du traitement sont visibles dans les 24h. Cependant, si le chien a souffert de complications neurologiques et rénales importantes, un traitement à vie peut être nécessaire.

Pour les formes compliquées de babésioses canines, le pronostic reste réservé, même si le chien a reçu un traitement.

chien se promenant dans les hautes herbes

©unsplash.com

Comment prévenir la piroplasmose chez le chien ?

La piroplasmose étant une maladie fréquente, il est donc indispensable d’agir en prévention. Un vaccin contre la piroplasmose existe, à réaliser de préférence dès le plus jeune âge. Cependant, il n’est pas efficace à 100%. La meilleure prévention reste donc la protection contre les morsures de tiques : soit par un traitement oral, soit par un répulsif, comme des pipettes antiparasitaires.

La protection contre les parasites, et en particulier les tiques est dans tous les cas indispensable car ces acariens sont vecteurs de nombreuses maladies, comme la maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme) par exemple.

Il faut également savoir que la piroplasmose est plus fréquente à certaines périodes de l’année :

  • de mars à juin;
  • de septembre à décembre.

Vous devez donc veiller à ce que votre toutou soit protégé à titre préventif contre les tiques à ces moments-là, en particulier si vous habitez dans une zone à risque élevé de piroplasmose, comme le Sud-Ouest de la France par exemple. Evitez également de promener votre compagnon à quatre pattes dans les herbes hautes à cette période.

Vous savez désormais tout sur la babésiose canine. Nous espérons que cet article vous permettra de protéger votre boule de poils contre cette maladie fréquente et dangereuse.

Aviez-vous déjà entendu parlé de la piroplasmose chez le chien ? N’hésitez pas à réagir sur ce sujet en commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !