Tout comme nous, les chiens peuvent souffrir de petits maux. En tant que propriétaire d’un chien ou si vous en gardez un de temps en temps, il est essentiel que vous les connaissiez ! En effet, être bien informé est la meilleure des préventions ! C’est pourquoi nous vous présentons les problèmes de santé les plus fréquents chez les chiens. Et aujourd’hui on vous parle de la leptospirose.

La leptospirose est une maladie relativement fréquente chez les chiens et qui dans certains cas peut s’avérer mortelle. Quels en sont les symptômes ? Comment agir en prévention ? Grâce à notre article, vous saurez comment protéger votre toutou de la leptospirose.

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 300 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

La leptospirose, qu’est-ce que c’est ?

La leptospirose est une maladie d’origine infectieuse. Elle est causée par une bactérie de la famille des spirochètes, la « Leptospira Interrogans », plus couramment appelée leptospire.

la leptospirose peut prendre diverses formes : suraigüe, subaiguë ou chronique. Elle touche généralement le foie et les reins. La forme suraigüe est très grave et aboutit le plus souvent au décès du chien dans les 48h.

Les leptospires sont présentes chez les rongeurs comme les rats, les ragondins ou bien chez les petits mammifères comme les hérissons. Ces animaux ne développent pas la maladie mais ils la transmettent dans leurs urines. On dit qu’ils sont porteurs sains. Une fois expulsée, la bactérie peut résister plusieurs mois à l’exterieur, en particulier dans un milieu chaud et humide. On la retrouve surtout dans les eaux stagnantes. On constate que les contaminations se font plus fréquemment à la fin de l’été et en automne.

La transmission au chien se fait par contact avec les muqueuses (par une plaie) lors des baignades ou par ingestion d’une eau contaminée. Plus rarement, un chien peut être contaminé par consommation d’une viande infestée ou par morsure. La bactérie peut également se transmettre entre chiens.

Enfin, il faut savoir que la leptospirose fait partie des zoonoses. Cela signifie qu’elle peut se transmettre à l’homme. La contamination se fait alors par contact des muqueuses avec les sécrétions d’un animal porteur. La leptospirose est aussi grave chez les hommes que chez nos compagnons à quatre pattes. Il faut donc faire très attention.

chien marchant dans un plan d'eau potentiellement contaminé par la leptospirose

©unsplash.com

Quels sont les symptômes de la leptospirose  ?

Identifier la leptospirose n’est pas facile car les premiers symptômes qu’elle cause sont communs à beaucoup d’autres infections. Après une période d’incubation pouvant aller de 4 à 12 jours, le toutou va présenter les symptômes suivants :

  • fièvre,
  • manque d’appétit
  • abattement.

Les symptômes plus spécifiques apparaissent plus tard. Lorsque le foie est atteint, le chien peut développer une jaunisse (ictère) ainsi que des diarrhées hémorragiques. Si les reins sont touchés, le toutou présentera ce qu’on appelle une polyuro-polydipsie. Il va boire beaucoup et uriner en grande quantité puis ne plus uriner. Des vomissements, des diarrhées et un amaigrissement peuvent également apparaître.

Ces symptômes sont les plus fréquemment observés, mais d’autres symptômes peuvent évoquer une leptospirose : une gastro-entérite hémorragique, une uvéite (inflammation des tissus intra-oculaires), ou encore une méningite.

Comment soigner la leptospirose ?

Si vous pensez que votre toutou souffre de la leptospirose n’attendez pas et contactez votre vétérinaire au plus vite. En effet, les atteintes causées aux reins et au foie sont susceptibles de laisser des séquelles pouvant nécessiter un traitement à vie. Il faut donc agir vite.

Lors de la consultation le vétérinaire confirmera le diagnostic en réalisant plusieurs examens : analyse de sang, analyse d’urine, éventuellement radio du thorax et de l’abdomen. Pour être sûr qu’il s’agit bien de la leptospirose, il faut identifier le taux d’anticorps luttant contre cette bactérie présent dans le sang. On peut également recourir à un test PCR pour rechercher les leptospires.

En attendant d’avoir les résultat des examens, le vétérinaire va mettre le chien sous traitement antibiotique, par voie veineuse de préférence et agir sur les symptômes. Le toutou est mis sous perfusion afin de d’être réhydraté, de stopper les vomissements et la diarrhée et pour faire baisser la fièvre. Il est hospitalisé pendant plusieurs jours afin de se rétablir totalement.

Dans certains cas, il faudra recourir à une transfusion sanguine.

chien venant de boire une eau pouvant être contaminée par la leptospirose

©unsplash.com

Prévention contre la leptospirose

La prévention contre la leptospirose est possible grâce au vaccin. Il fait partie des vaccins couramment administrés aux chiots. Pour les toutous particulièrement exposés (ceux vivant en milieu rural), un rappel tous les 6 mois est nécessaire car le vaccin est efficace pendant moins d’un an.
Pour limiter les risques, veillez à ne pas laisser votre chien se baigner dans des eaux qui ne sont pas contrôlées et veillez également à ce qu’il ne boive pas dans les flaques d’eau stagnantes.

Désormais vous savez tout sur la leptospirose et surtout, vous savez comment la reconnaître et protéger votre toutou. Soyez vigilants car comme nous l’avons dit cette maladie peut se transmettre à l’homme avec la même gravité.

Connaissiez-vous cette maladie ? Si vous avez des précision à apporter à cet article, n’hésitez pas à le faire en commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !