Est-ce que vous connaissez le hot-spot ? Il s’agit d’un problème de peau que tous les chiens sont susceptibles de développer, bien que certaines races de chiens y soient plus sujettes que d’autres. Pour savoir le reconnaître, lisez attentivement notre article. 

Dans cet article on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le Hot-spot.

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 200 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

Le hot-spot : qu’est-ce que c’est ?

Le hot-spot, aussi appelé « dermatite pyotraumatique« , est une lésion qui prend la forme d’une grosse plaque rouge et suintante. Les poils recouvrant la zone ont été arrachés. Il peut arriver que la présence de pus sur cette zone dégage une mauvaise odeur.

La particularité du hot-spot,  c’est qu’il peut se déclencher en quelques heures seulement. Votre chien peut être en parfaite santé le matin et présenter un hot-spot le soir. Le Hot-spot commence avec une démangeaison ou une douleur. Par réflexe, le chien va se gratter et/ou se lécher pour essayer de calmer cette sensation, créant une lésion. Sous l’effet de la macération sous les poils, la lésion va se surinfecter et prendre des proportions plus importantes. Il faut savoir que le hot-spot est plus fréquent en été car la chaleur favorise la macération.

Les causes du Hot-spot

A l’origine d’un hot-spot, on peut trouver plusieurs facteurs :

  • allergies

Dans la plupart des cas, le hot-spot a été provoqué par une allergie aux piqûres de puces (DAPP), mais il peut aussi être dû à une allergie alimentaire ou une autre allergie.

  • présence de parasites externe

Cela peut être par exemple la cheyletelliose ou encore la gale sarcoptique qui sont à l’origine de fortes démangeaisons

  • traumatismes causés lors du toilettage

Ceci concerne particulièrement les caniches. La qualité et la compétence du toiletteur n’est absolument pas en cause. La peau des caniche est prédisposée à réagir suite au toilettage.

  • prédisposition génétique

Certaines races sont plus sujettes aux hot-spots du fait de leurs poils. Il s’agit de toutes les races de chien présentant un poil long et dense et/ou un sous-poil épais. Par exemple, le Labrador, le Golden Retriever, le Berger Allemand ou encore le Terre-Neuve font partie des toutous prédisposés au hot-spot.

Comment traiter le hot spot

Pour traiter le hot-spot, vous allez devoir vous rendre chez le vétérinaire. En effet, il existe 2 types de hot-spots, et il est important de déterminer s’il s’agit d’un hot-spot « simple » ou d’une furonculose pyotraumatique. La furonculose pyotraumatique (plus fréquente chez les labradors et les golden retrievers) se différencie du hot-spot simple grâce à la présence de papules ou de pustules autour de la lésion.

View this post on Instagram

That misareble being of a human shaved my head!!! It's not like it didn't hurt before.. you… *mom talking.. He really really hates me right now 🙈 *disclaimer* No this is not animal abuse. Loebes has a hotspot. Best way to treat a hotspot is to shave the hair where the hotspot it. Because when you let the hair grow the spot won't dry and it will get worser and worse. And the stuff you see on the spot is a crème with antibiotics. Yes we tried natural stuff first but it only got worse. #comfydog #dog #labrador #lab #fablab #labradorretriever #labradors #labracadabrador #retriever #labradorretriever #labradorphotography #labrador_pictures #labrador_lovers #yellowlabs #yellowlab #yellowlabrador #sleepytime #dogsofinstagram #labsofinstagram #labsofinsta #withthehuman #hotspot #hotspotdog

A post shared by Loebes (@loebesje_the_labrador) on

Le vétérinaire va tout d’abord tondre le poil autour de la zone concernée. Cela facilitera le traitement et évitera la macération. Ensuite, il va nettoyer minutieusement la plaie. Etant donné que le hot-spot est douloureux, cette opération se fait sous sédation. Le toutou devra éventuellement porter une collerette quelques temps pour éviter qu’il ne touche à la plaie. Le plus souvent, le vétérinaire prescrit un traitement antibiotique et anti-inflammatoire.

Dans la majorité des cas, le hot-spot survient très rarement. Cependant, certains chiens développent des hot-spots à répétition (c’est à dire plusieurs fois dans l’année). Dans ce cas, il faudra chercher d’où vient le problème : atopie, présence de parasites, etc.

Si vous avez le moindre doute sur la présence d’un hot-spot chez votre chien, n’attendez pas et consultez votre vétérinaire ! En effet, le hot-spot est très douloureux pour votre toutou  et nécessite un traitement médical !

Nous espérons que cet article vous sera utile ! Si vous avez des conseils ou si vous voulez partager votre expérience, n’hésitez pas à le faire en commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !