Est-ce que vous avez déjà entendu parler du syndrome de Cushing ou maladie de Cushing ?  Cette maladie peu connue est pourtant assez fréquente chez les chiens, elle mérite donc d’être connue des propriétaires de toutous. Nous allons tout vous expliquer !

Dans cet article découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la maladie de Cushing, aussi appelée hypercorticisme.

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 200 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

Le syndrome de Cushing : qu’est-ce que c’est ?

Cette maladie est en fait une maladie endocrinienne. Elle se traduit par une sécrétion trop importante de cortisol qui provoque un vieillissement prématuré du chien. La maladie de Cushing va avoir comme conséquence de provoquer d’autres maladies comme du diabète, ou encore une infection rénale par exemple.

Le cortisol est une hormone qui est sécrétée lorsque le chien se trouve dans une situation de stress. Elle a pour but d’aider l’organisme à lutter contre cette situation. Mais, sa surproduction peut avoir des conséquences sur le métabolisme du chien en général, ainsi que sur ses organes.

La maladie de Cushing survient généralement chez des chiens d’âge moyen voire chez des chiens âgés. Certaines races sont prédisposées comme le Teckel, le Yorkshire ou encore le Caniche. Elle est plus fréquente chez les petits chiens (moins de 20kg). Certaines formes de maladie de Cushing sont également fréquentes chez le Boxer.

Elle peut être causée par 2 types de tumeurs :

  • une tumeur de la glande pituitaire (c’est à dire l’hypophyse). En général il s’agit d’une tumeur bénigne et de petite taille. C’est la cause la plus fréquente de la maladie de Cushing (environ 85% des cas).
  • une tumeur d’une glande surrénale, plus rarement.

La maladie de Cushing peut également être causée par un traitement prolongé à base de corticoïdes.

 

chien atteint par la maladie de Cushing

©️ pixabay.com

 

Les symptômes de la maladie de Cushing

Le principal symptôme de cette maladie est le vieillissement prématuré du chien.

Cela peut se traduire de différentes façons : affinement de la peau, perte de poils, distension abdominale (ventre qui pend), fonte des muscles, halètement, prise de poids etc.

Souvent, le chien atteint du syndrome de Cushing va également manger, boire et uriner plus que d’habitude.

Si vous constatez un changement d’apparence chez votre chien, n’attendez pas pour demander l’avis de votre vétérinaire. En effet, si la maladie n’est pas prise en charge rapidement, l’état du chien se dégrade et il peut développer d’autres symptômes : calculs urinaires, embolie pulmonaire, diabète, ….

Diagnostic et traitement du syndrome de Cushing

Pour établir le diagnostic, le vétérinaire aura recours tout d’abord à une prise de sang. Il effectuera également d’autres tests comme par exemple un test de stimulation à l’ACTH (hormone jouant un rôle important dans le développement des glandes surrénales) ou bien un test de freination à la dexamethasone. Le diagnostic pourra éventuellement être complété par une échographie ou un scanner. Le but du diagnostic est de déterminer l’origine de la surproduction de cortisol afin d’administrer le bon traitement.

Si le syndrome de Cushing est causé par une tumeur des glandes surrénales, il faudra réaliser une intervention chirurgicale. Dans le cas où la tumeur n’est pas opérable, il faudra traiter le chien avec du mitotane (mais ce traitement possède de nombreux effets indésirables). Dans le cas d’une maladie de Cushing causée par une tumeur des glandes surrénales, la guérison complète n’est possible que si la maladie est détectée tôt.

S’il s’agit d’une tumeur au niveau de l’hypophyse, le chien sera traité dans la majorité des cas avec du trilostane. Une hypophysectomie peut être envisagée (intervention chirurgicale pour retirer l’hypophyse) et éventuellement suivie d’une radiothérapie.

Dans tous les cas, le chien devra prendre son traitement tout au long de sa vie et être surveillé très régulièrement.

Si vous souhaitez partager votre expérience ou des conseils, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !