Dans la vie d’un propriétaire de chien, il est possible d’avoir quelques difficultés à apporter tout le bonheur et le bien-être nécessaires à votre chien.

Les chiens sont des animaux sociables. Par conséquent, ils n’apprécient pas trop de rester seul. Pourtant, même si on aimerait emmener son chien partout avec soi, cela n’est pas toujours possible et on doit donc le laisser à la maison, au moins de temps en temps. Alors comment faire pour que tout se passe bien ? Il faut tout simplement lui apprendre à rester seul de façon progressive. Nous allons vous expliquer comment faire !

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 200 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

Le détachement chez le chiot

Les chiots développent naturellement un attachement pour leur mère dès leur naissance. A l’âge de 4 mois, la mère opère ce qu’on appelle un « détachement« . Elle refuse la tétée voire les empêche d’accéder à la couche. Cela permet aux chiots de se détacher de leur maman et de devenir indépendants.

Lorsqu’on adopte un chiot, le détachement de la mère n’a en général pas été fait. En effet, l’âge légal pour adopter un chiot est de minimum 2 mois. Par conséquent, le chiot, séparé de sa mère, s’attache à son maître. Le maitre devra donc apprendre à son chiot à se détacher de lui, afin d’éviter l’anxiété de séparation. De plus, avant d’arriver dans son nouveau foyer, le petit chiot n’a jamais été seul, puisqu’il était toujours avec sa mère et ses frères et soeurs !

Bien évidemment, les premiers jours vous n’allez pas laisser votre petit chiot tout seul. Il est important qu’un lien fort se créé entre vous. De plus, les chiots de moins de 4 mois ne doivent pas rester seuls plus de 2h. Cependant, il ne faut pas trop tarder pour commencer l’apprentissage de la solitude !

chiot regardant par la fenêtre

©️pixabay.com

Un apprentissage par étapes

Pour que votre toutou puisse bien vivre la solitude, il est important de réaliser l’apprentissage de façon très progressive. Commencer par de très courtes absences et augmenter la durée très progressivement si tout se passe bien. Nous vous conseillons de commencer les exercices quelques jours après l’arrivée de votre chiot ou de votre chien à la maison.

Le premier exercice consiste à le laisser seul quand il est en pleine occupation (avec un jouet ou un os à mâcher). Laissez-le un court instant et revenez.  L’apprentissage de la solitude a pour but de lui faire comprendre que vous revenez toujours.

Si tout se passe bien , vous pouvez passer au 2e exercice. Vous allez quitter la pièce ou la maison, et le laisser seul un petit instant sans qu’il soit occupé. Quand vous rentrez dans la pièce, si votre chien a été calme, récompensez-le. S’il a pleuré, ignorez-le et refaites l’exercice sur une durée plus courte.

Quand l’exercice est réussi plusieurs fois, augmentez la durée de votre absence de manière progressive.

Lorsque vous quittez la maison pour les besoins de l’exercice, reproduisez toutes les situations qui peuvent arriver. Par exemple, partez avec votre manteau, sans votre manteau, en tenue de sport, etc.

Votre chien passe son temps à vous observer, il connaît donc tous vos faits et gestes et sait parfaitement quels gestes vous faîtes avant de quitter la maison. Par conséquent, pour le « déconditionner », vous pouvez reproduire ces gestes (chercher vos clés, mettre votre manteau, …) sans partir. Cela lui évitera de commencer à stresser dès qu’il vous voit avec votre veste.

Braque de weimar au regard triste

©️pixabay.com

Conseils pour que tout se passe bien

Il faut savoir que le chien ressent nos émotions. Par conséquent, si vous êtes stressé à l’idée de le laisser seul, il va le sentir et stresser à son tour. Faites-lui confiance et partez sans lui montrer votre inquiétude.

Quelques conseils utiles pour avoir le plus de chances que tout se passe bien :

-Donnez à votre chien son jouet préféré ou un os uniquement lorsque vous partez. Cela rendra votre absence positive pour lui. Vous pouvez aussi lui acheter ou lui fabriquer un jouet d’occupation

Réduisez son espace : ne pas lui laisser accès à toutes les pièces de la maison. Lui laisser à disposition des jouets, de l’eau, son panier et tout ce qu’il lui faut pour être bien.

-Laissez-lui la possibilité de regarder ce qu’il se passe dehors

Défoulez-le avant votre départ : promenade, jeu, séance d’éducation…

-N’ayez pas de rituels avant votre départ. Faites comme si vous alliez simplement chercher le courrier. Commencez à ignorer votre chien 15 min avant de partir

Préparer vos affaires à l’avance pour ne rien oublier

Ne répondez pas à toutes ses demandes. Attendez qu’il passe à autre chose puis rappelez-le.

-Ne laissez pas d’objets fragiles ou dangereux à sa portée

-S’il a fait des bêtises, ne nettoyez pas devant lui. Ne le grondez pas car il ne comprendrait pas, mais ignorez-le.

A présent vous savez comment apprendre à votre chien à rester seul. Même si vous pensez emmener votre chien partout avec vous, ne négligez pas cet apprentissage. En effet, il y a parfois des situations où vous ne pourrez pas prendre votre chien avec vous et où vous devrez le laisser à la maison. C’est toujours mieux s’il y est habitué.

Après une longue période où vous êtes resté à la maison avec votre boule de poils, il peut être utile de reprendre les exercices pour le réhabituer à votre absence et faire en sorte que tout se passe bien !

N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience en commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !