En tant que propriétaire de chien, il vous appartient de prendre soin de la santé et du bien-être de votre compagnon à quatre pattes. Et ce n’est pas toujours facile car les toutous ne montrent pas facilement qu’ils souffrent ! Ainsi, si vous pouvez observer que votre chien ne marche plus comme avant et qu’il boîte, cela signifie qu’il a vraiment mal. Ce n’est donc pas à prendre à la légère. Pour vous aider, nous allons tout vous dire que la boiterie chez le chien.

Un chien qui boîte, c’est un chien qui souffre. Il faut donc agir pour ne pas que le problème s’aggrave.
Quelles sont les causes de boiterie chez les chiens ? Comment aider un toutou qui boîte ? Nous allons répondre à toutes vos questions.

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 300 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

La boiterie chez le chien

La boiterie désigne une difficulté à marcher, traduisant une souffrance.

Il y a différents degrés de boiterie, du plus léger au plus marqué. Une boiterie modérée désigne un toutou qui peut toujours poser la patte douloureuse au sol, mais de façon brève. La boiterie modérée va entraîner une altération de la démarche.
La boiterie sévère désigne un toutou qui ne peut plus poser la patte douloureuse au sol. Dans ce cas, il est urgent de consulter un vétérinaire pour déterminer la cause de la boiterie et soulager votre chien.

La boiterie peut être aigüe, ce qui signifie qu’elle est apparue soudainement (c’est notamment le cas si elle est consécutive à un traumatisme ou une blessure). La boiterie peut aussi être chronique, c’est-à-dire qu’elle s’est installée progressivement. C’est souvent le cas lorsque le chien se met à boiter en raison d’une pathologie.

Quoi qu’il en soit, une boiterie qui n’est pas soulagée après 48h de repos (limitation des sorties) doit vous inciter à consulter votre vétérinaire.

Pourquoi mon chien boîte ?

Les causes de boiteries peuvent être diverses. Le chien peut boîter suite à un problème au niveau des coussinets, mais cela peut également venir d’un problème au niveau du dos ou des hanches.

Les boiteries d’origine traumatique

Il est fréquent qu’un toutou se mette à boiter en raison d’une blessure au niveau des coussinets, ou des griffes. Des griffes trop longues peuvent être à l’origine d’une boiterie.
Cela peut également indiquer la présence d’un corps étranger, comme un épillet ou un bout de verre par exemple, au niveau du coussinet.
La boiterie peut aussi être causée par une entorse des ligaments, une fracture ou encore une luxation d’une articulation. Si la boiterie concerne les pattes postérieures, elle peut être causée par une rupture des ligaments croisés ou du tendon d’Achille.

Les autres causes de boiteries

Certaines pathologies peuvent également avoir pour conséquence une boiterie du chien.

  • Dysplasie du coude ou de la hanche : si la boiterie survient chez un toutou jeune et en l’absence de traumatisme, il est possible qu’une dysplasie en soit la cause. La dysplasie est plus fréquente chez les races de grande tailles comme le Golden Retriever ou encore le Dogue Allemand;
chien Golden Retriever, une race touchée par les boiteries causées par la dysplasie

©unsplash.com

  • Osteochondrose : il s’agit d’une anomalie de développement au niveau du cartilage articulaire. Elle touche fréquemment l’épaule, ce qui entraînera une boiterie au niveau des pattes avant;
  • Maladie touchant les os (cancer des os par exemple) ;
  • Arthrose : dégradation du cartilage causant des douleurs appelée « à froid », c’est-à-dire lorsque le chien se lève;
  • Arthrite inflammatoire : maladie chronique à l’origine d’une usure prématurée des articulations;
  • Tendinite;
  • affection touchant le pied (pododermatite ou infection de la griffe)
  • pathologie neurologique.

Comment réagir si votre chien boîte ?

Si votre chien boite, cela indique qu’il a un problème. La première chose à faire est de mettre votre toutou au repos afin d’éviter que le problème ne s’aggrave. Mettre votre chien au repos signifie limiter les sorties et le sortir uniquement tenu en laisse. Une boiterie liée à un léger traumatisme sera généralement soulagée en 48h.
Essayez d’identifier la patte qui est douloureuse. Il s’agit de celle que votre toutou ne pose plus par terre.
Ensuite, si votre chien se montre coopératif, examinez sa patte afin de vérifier qu’il n’y a pas de blessure ou de corps étranger visible.
En cas de blessure légère, vous pouvez désinfecter à l’aide d’un produit doux (biseptine par exemple) et d’une compresse. Surveillez bien dans les jours qui suivent afin de détecter une potentielle infection. Si la plaie gonfle ou devient rouge, consultez votre vétérinaire.
Si un corps étranger est présent et visible, essayez de voir si vous avez la possibilité de l’extraire facilement. Attention, cette manoeuvre peut être douloureuse pour votre chien et il pourrait ainsi se montrer agressif parce qu’il souffre. Donc, si vous ne pensez pas pouvoir extraire le corps étranger, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

gros plan sur les pattes d'un chien qui boite

© unsplash.com

Pour soulager votre toutou, vous pouvez lui donner des granules d’Arnica 5CH et/ou appliquer une poche de froid sur la patte douloureuse. Attention à ne pas poser la poche de froid directement sur votre chien. Entourez-la d’un tissu.

Lors de la consultation chez le vétérinaire, celui-ci procèdera à un examen clinique complet afin de déterminer la cause de la boiterie. Il pourra également recourir à des examens complémentaires comme une radiographie ou encore des analyses sanguines.

Désormais vous savez comment faire si vous voyez que votre toutou boite. Nous vous conseillons de toujours consulter le vétérinaire afin de déterminer avec précision l’origine de la boiterie. En effet, mieux vaut agir rapidement plutôt que laisser un problème s’installer.
Lors du rendez-vous, essayez de donner des informations aussi précises que possibles : la boiterie est-elle survenue brutalement ou progressivement ? Quelle patte est concernée ? S’agit-il d’une boiterie modérée ou sévère ? Tous ces éléments peuvent aider votre vétérinaire à poser un diagnostic.

Avez-vous déjà vu votre chien boiter ? Qu’avez-vous fait ? N’hésitez pas à partager vos conseils sur ce sujet en commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !