Dans la vie d’un propriétaire de chien, il est possible d’avoir quelques difficultés à apporter tout le bonheur et le bien-être nécessaires à votre chien.

Lorsqu’on aime les chiens, on aime en général tous les animaux. Il est donc fréquent de vouloir avoir plusieurs espèces à la maison.
Mais qu’en est-il de la cohabitation entre des espèces différentes qui ne seraient pas amenées à se côtoyer dans la nature? Comment faire pour que tout se passe bien? Il y a plusieurs facteurs de réussite: l’éducation du chien, son âge, et la façon dont les présentations sont faites. Nous allons répondre à toutes ces questions.

Conseils pour favoriser la cohabitation

En premier lieu, il convient de s’intéresser au toutou. Le chien descend du loup, c’est donc à la base un carnivore et un chasseur. Il peut donc être amené par son instinct à considérer les autres animaux, et plus particulièrement les petits animaux comme des proies. Cet instinct de prédation dépend de la race du chien, mais est également propre à chaque individu. D’une manière générale, les races dites primitives possèdent un instinct de prédation plus fort. En effet, ce sont des races de chiens très anciennes et qui ont été peu « influencées » par les hommes, ils sont donc plus proches génétiquement des loups que les chiens des autres races. Ce sont par exemple les huskies, les samoyedes ou encore les shiba inu. Si vous souhaitez avoir des oiseaux ou des poules, il est vrai qu’il vaudra mieux éviter d’avoir un chien de chasse, habitué à poursuivre tout ce qui possède des plumes !
Pour faciliter la cohabitation, présentez votre chien à d’autres espèces animales dès son plus jeune âge. Dans ses 12 premières semaines de vie, le chien est plus réceptif aux nouveautés. L’adaptation sera également plus facile si les autres animaux sont jeunes également. Dernière précision, le chien acceptera d’autant mieux la cohabitation avec une autre espèce s’il est bien équilibré et que ses besoins sont comblés. Jouez avec lui, promenez-le, câlinez-le s’il vous réclame et ne le laissez pas de côté lorsque le nouvel animal arrive.
Enfin, veillez à ce que chaque animal puisse avoir son propre espace où il pourra retrouver le calme s’il en éprouve le besoin.

photo de chat se frottant sur tête de chien

©️pixabay.com

 

La cohabitation entre votre chien et votre chat

Pour faciliter la cohabitation entre votre toutou et votre chat, il y a plusieurs choses à mettre en place en plus des conseils que nous avons déjà évoqués. Placez la litière et la nourriture de votre félin en hauteur. Ceci évitera que le chien aille goûter les croquettes du chat ou le dérange pendant qu’il fait ses besoins. Ceci provoquerait beaucoup de stress chez votre chat. Veillez également à ce que le chat puisse se réfugier en hauteur ou dans certaines pièces lorsqu’il souhaite être tranquille. Vous pouvez par exemple disposer une barrière pour bébé à l’entrée d’une chambre afin d’en interdire l’accès à votre chien. Dernier point, afin de protéger vos meubles, disposez plusieurs griffoirs ou arbres à chat dans la maison.

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 100 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

La cohabitation entre votre chien et votre lapin

La cohabitation entre un chien et un lapin est tout à fait possible. Plus le chien est de taille réduite, plus elle sera facilitée. Bien évidemment, l’éducation du chien est également une clé du succès de la cohabitation.
Pour les présentations, faites-les en terrain neutre. Vous tiendrez votre toutou en laisse et laisserez le lapin dans sa cage afin d’éviter tout danger. Un accident est vite arrivé et pourrait être très grave pour votre lapin. Si votre chien aboie, s’agite ou donne des coups de patte dans la cage du lapin, réprimandez-le avec un « NON » ferme. Si tout le monde est calme, vous pouvez sortir le lapin de sa cage. Mais tenez toujours votre chien en laisse, toujours par mesure de sécurité. Récompensez votre chien par une caresse ou une friandise s’il a le comportement que vous attendez de lui.
Si c’est votre lapin qui était là le premier, agissez dans le sens inverse. C’est à dire que vous laisserez votre toutou dans sa cage de transport et que vous laisserez le lapin libre. Dans tous les cas, ne les laisser pas seuls lorsqu’ils sont en liberté tous les deux. On ne peut jamais prévoir ce qui peut arriver.

chien et lapin se faisant un câlin

©️pixabay.com

La cohabitation entre votre chien et votre cheval

Il est très fréquent que les personnes pratiquant l’équitation possède un chien et l’amène aux écuries. Pour faire les présentations, nous vous conseillons de choisir un endroit familier pour le cheval et clos. Tenez de préférence votre toutou en laisse lors de la première rencontre. Si tout se déroule bien, vous pouvez détacher votre chien. Mais au moindre signe d’agressivité séparez-les afin d’éviter une morsure ou un coup de sabot. Il est important que chacun puisse garder son propre espace et s’y réfugier si le besoin s’en fait sentir.

Chien et cheval en train de jouer

©️pixabay.com

En conclusion, le chien, même s’il est à l’origine un carnivore et un prédateur, peut cohabiter avec d’autres espèces animales. Il y a même des cas où une grande complicité se créé. Pour que la cohabitation se passe bien , il faut cependant prendre quelques précautions. Organisez les présentations lorsque le chien est encore jeune. Laissez à chacun la possibilité d’avoir son propre espace où il peut être tranquille et surveillez-les toujours lorsqu’ils sont en liberté ensemble. Même si la race du chien a son importance, c’est surtout le caractère particulier de votre toutou et son éducation qui permettront la cohabitation ou pas.

 

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !