Nos toutous peuvent être de gros gourmands et en ayant aucune retenue, ils vident leur gamelle en quelques secondes. Ce type de comportement peut rendre malade nos toutous et cela peut aller jusqu’à des de digestion  des vomissements. Nous allons vous expliquer dans cet article les origines de la gloutonnerie chez le chien et s’il y a une possibilité de calmer ce comportement.

D’où vient ce reflex de gloutonnerie ?

De son origine, le chien vivait auparavant en meute. Au moment des repas c’est les « dominants » mangeaient en premier et les « dominés » se partageaient les restes. De ce fait les « dominés » devaient manger le plus rapidement possible pour avoir la possibilité de manger à leur faim. Certains engloutissaient très rapidement pour pouvoir ensuite se mettre à l’écart du groupe pour régurgiter tout ce qu’il venait d’avaler pour ensuite le manger à nouveau plus lentement. Après il faut prendre en compte la rapidité du chien.

En effet les chiens sont « gloutons » naturellement. Il est très probable que votre toutou provient d’une grande fratrie et comme chez ses ancêtres, il devait faire la course avec ses frères et sœurs pour être rassasié. De même pour les toutous provenant de refuge et qui ont dû toujours être le plus rapide pour avoir assez de nourriture. Ou encore ce qui n’ont pas mangé à leur faim pendant des années et rattrapent ce traumatisme de mal nutrition en se gavant aujourd’hui.

Un chien qui finit sa gamelle en moins de 5 minutes c’est tout à fait normal au final puisque les chiens n’ont pas besoin, comme nous, de bien mâcher pour bien digérer. Cependant si votre chien finit sa gamelle en quelques secondes, dans ce cas là ça peut être problématique.

Y-a-t’il des risques à la gloutonnerie pour les toutous ?

Il peut exister quelques risques de santé pour les chiens lorsqu’ils se gavent trop à chaque repas et ces conséquences peuvent être plus ou moins graves. Même s’il n’est pas nécessaire pour un toutou de mâcher pour pouvoir digérer correctement, l’absence de mastication peut endommager l’état bucco-dentaire de votre petit compagnon car le « frottement » des aliments secs comme des croquettes sur les dents ralentit la formation de tartre.

Ensuite le fait de manger très vite peut être à l’origine de troubles digestifs, un retournement d’estomac, des ballonnements… Comme nous, lorsque nous mangeons trop précipitamment, le chien peut avoir mal au ventre. Son estomac se contracte, et le chien peut alors régurgiter. Le danger le plus grave est la torsion d’estomac (STDE : Syndrome Dilatation-Torsion de l’Estomac) : ce phénomène se produit plus souvent chez les grands chiens, ils avalent trop d’air en mangeant rapidement leur nourriture et en enchaînant avec une activité physique, leur estomac se tord et se bloque. Pour l’éviter, il est conseillé de ne pas promener son chien, jouer avec lui ou l’exciter dans la demi-heure qui précède son repas et dans la demi-heure qui suit.

Quelques règles de bienséance pour nourrir son chien

  1. Votre chien mange seul. Vous n’avez pas besoin de rester près de lui quand il mange.
  2. Un chien doit manger sa gamelle en moins de 15-20 minutes. S’il ne l’a pas fini ou n’y a pas touché après 20 minutes que sa gamelle a été servi, retirez-la lui et vous la lui resservirez au prochain repas (en rajoutant la quantité nécessaire journalière). Il ne faut pas vous inquiéter si exceptionnellement lors d’un repas votre toutou ne se nourrit pas suffisamment. Un chien ne se fait pas mourir de faim (exception pour les chiens malades ou qui présentent une pathologie).
  3. Ne pas donner à un toutou de la nourriture en libre service. Vous pouvez donner une ration précise 1, 2 voire 3 fois par jour adaptée à la quantité nécessaire en fonction de l’âge, du poids et de la race de votre chien. Le libre service revient à faire comprendre au chien que s’il souhaite manger, il peut le faire, et ce quand il veut et lorsque sa gamelle ne sera pas rempli comme d’habitude, il sera frustré et le fera comprendre, parfois à travers des comportements pouvant être indésirables (aboiements, grognements, attitude insistante, etc.). Le maître doit rester à l’initiative de cette ressource principale pour son chien. De plus, le fait de mettre la nourriture du chien en libre service augmente les risques de retournement d’estomac.
  4. Lui donner des indications au moment de manger. Le chien doit attendre l’indication du maître avant de se jeter sur sa gamelle avec les ordres : « pas bougé » ou « tu attends » puis lui dire qu’il peut y aller.
  5. Il a besoin de manger dans un endroit tranquille. Un peu comme la première règle, votre toutou doit pouvoir savourer son repas dans un endroit tranquille qui ne doit pas être un passage ou au milieu de différentes distractions. Si le chien n’est pas à l’aise, soit il ne mangera pas, soit il mangera trop vite par peur qu’on le dérange tellement qu’il ne puisse pas finir, soit il deviendra agressif pour éviter qu’on ne le prive de sa ressource.

Différentes solution pour ralentir votre toutou pendant ses repas

  1. Vous pouvez lui acheter une gamelle bien mieux adapter à son comportement de glouton. Il existe aujourd’hui une multitude de « gamelles anti-glouton » sur différents sites qui obligeront votre toutou à réfléchir et à manger plus lentement. Vous avez des gamelles de différentes formes adaptées aux types de chiens et aux tailles des croquettes. C’est sûrement l’astuce la plus recommandée par les éducateurs canins et les autres maîtres, ces gamelles peuvent ralentir de 10 fois votre chien.
  2. Il existe l’astuce de sur-élever la gamelle du sol pour éviter que votre toutou se baisse trop à chaque bouchée et donc avaler trop d’air. Cette méthode permettra de diminuer les risque de mal digestion.
  3. Fractionner les rations dans une journée. Si vous lui donner une grosse portion par jour, il est plus probable qu’un toutou glouton se gave et mange beaucoup trop vite sa grosse ration. De ce fait séparez sa quantité journalière en 2 ou 3 fois par jour.
  4. Si vous n’avez pas la possibilité ou l’envie de vous procurer une « gamelle anti-glouton », vous pouvez placer une balle très lourde, du type pétanque, au milieu de sa gamelle. Ça l’obligera de tourner autour de la balle pour manger et il ne pourra pas se faire de grosse bouchées comme auparavant.
  5. Encore plus économique, vous pouvez lui proposer son repas comme un jeu de pistage. En répartissant ses croquettes un peu partout dans le jardin, sur votre terrasse, dans le garage ou dans le salon, selon l’endroit où vous lui donnez à manger. Cela l’incitera à prendre son temps mais surtout ça va stimuler son odorat et donc le dépenser mentalement.
  6. Si vous avez plusieurs chiens, et que l’un d’entre eux (ou tous) mange(nt) trop vite, n’hésitez pas à les séparer en leur proposant un endroit serein et tranquille pour qu’ils puissent profiter de ce moment en toute sérénité et sans avoir peur qu’un autre prenne leur ration.

Nous espérons que cet article vous a aidé à savoir comment modérer le comportement glouton de votre toutou. Si vous avez besoin d’informations plus précises sur le comportement de votre toutou, nous vous recommandons d’aller voir un éducateur canin pour lui demander des conseils.

Dans le thème de l’alimentation pour les toutous, nous vous invitons aussi à consulter notre articles sur les aliments nocifs pour les chiens : Les aliments à ne surtout pas donner à son toutou

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !