Le printemps arrive ! Même si le retour des beaux jours est plutôt agréable, cela signifie également pour de nombreuses personnes le retour de l’allergie saisonnière ! Mais saviez-vous que l’allergie au pollen peut également toucher les chiens ? En effet, tout comme nous, les chiens peuvent souffrir d’allergies. Comment cela se manifeste-t-il ? Quels sont les traitements possibles ? On vous explique tout !

Dans cet article on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur l’allergie saisonnière chez le chien !

L'allergie au pollen chez le chien

©️ pixabay.com

Qu’est-ce que l’allergie ?

L’allergie est une réaction excessive du système immunitaire face à un allergène.

Chez le chien, il y existe 4 types d’allergie :

  • l’allergie de contact,
  • l’allergie aux piqûres de puces (DAPP),
  • l’allergie alimentaire
  • et l’allergie ou atopie saisonnière.

Dans le cas de l’allergie saisonnière, c’est l’inhalation d’un pollen ou son contact sur la peau qui déclenche une réaction du système immunitaire. Cela provoque une inflammation qui entraîne des démangeaisons. Les zones les plus touchées sont les zones les plus exposées c’est à dire la face, les pattes et le ventre. L’allergie au pollen (aussi appelée pollinose) est une maladie commune chez les chiens. Entre 10 et 30% des consultations vétérinaires ont pour objet une allergie saisonnière.

Allergie chez le chien

©️ pixabay.com

Cette allergie a un caractère héréditaire. Cela signifie que si les parents du chiens sont allergiques, celui-ci a de grandes chances de l’être aussi. Certaines races de chiens sont également plus prédisposées que d’autres comme par exemple le Golden Retriever, le Boxer, le Bouledogue Anglais ou encore le Yorkshire.

Les chiots ne naissent pas allergiques. La première réaction arrive en général entre la 1ère et la 3e année du chien.

Les symptômes de l’allergie saisonnière arrivent à la période où les pollens sont les plus nombreux, c’est à dire entre mai et octobre. La périodicité des symptômes est un des éléments du diagnostic.

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 150 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

L’allergie saisonnière chez le chien : symptômes et diagnostic

Les symptômes de l’allergie saisonnière chez le chien sont un peu différents des symptômes de notre rhume des foins. En effet, chez les toutous, l’allergie au pollen se traduit par les symptômes suivants :

  • toux, difficulté à respirer, crise d’asthme
  • inflammation de la peau, rougeurs
  • fortes démangeaisons

Le problème, c’est que lorsque le chien se gratte, il irrite la peau et cela favorise le développement des infections à cause des levures et des bactéries qui sont naturellement présentes en grand nombre sur la peau des chiens. On observe alors des rougeurs, une perte de poils et des boutons.

Si vous constatez que votre chien a des démangeaisons pendant la saison des pollens, amenez-le chez le vétérinaire afin qu’il puisse établir un diagnostic.

l'allergie saisonnière chez le chien

©️ pixabay.com

Traitements de l’allergie saisonnière

Plusieurs traitements peuvent être envisagés pour soigner l’allergie saisonnière:

  • traitement médicamenteux (prise d’anti-histaminiques, de cortisone,  ou d’immunosuppresseurs comme la cyclosporine)
  • acupuncture
  • nourriture adaptée (hypo-allergénique)
  • shampooing spécifique
  • apport d’acides gras essentiels omega-3 (contenus par exemple dans l’huile de saumon ou de thon)
  • homeopathie

Il existe également un traitement de désensibilisation : l’immunothérapie. C’est une thérapie du système immunitaire. Cela consiste à administrer au chien l’allergène en faible dose puis d’augmenter progressivement. Cela permet de renforcer le système immunitaire et d’augmenter la tolérance à l’allergène en question.

Il faut cependant garder en tête qu’aucun traitement ne peut guérir complètement l’allergie. De plus, les traitements médicamenteux présentent des contre-indications ainsi que des effets secondaires. Cela représente également un coût non négligerable pour le propriétaire car les traitements doivent être pris pendant toute la vie de l’animal.

Mais le plus important en cas d’allergie saisonnière sera la mesure d’éviction. L’éviction totale n’est évidemment pas possible mais il y a certaines mesures à prendre pour diminuer l’exposition aux allergènes. Cela consiste à limiter les sorties dans les champs ou les zones où les pollens sont nombreux, en particulier quand le niveau de pollen est à son maximum. Ne pas laisser sortir votre chien après avoir tondu le gazon. Il peut être également utile de rincer son chien après les promenades afin de minimiser la quantité de pollen présente sur lui.

Nous espérons que cet article vous sera utile ! Si vous avez des conseils ou si vous voulez partager votre expérience, n’hésitez pas à le faire en commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !