Les chenilles processionnaires du pin commencent à être connues pour le danger qu’elles représentent. Cependant, il est toujours utile de rappeler que ces chenilles sont dangereuses pour la santé de votre chien, au même titre que les puces, les tiques et les moustiques. En effet, leurs poils urticants provoquent de violentes irritations voire des allergies. Si votre chien a été en contact avec ces petites bêtes, il est urgent de consulter votre vétérinaire !

Que vous gardiez un chien ou que vous soyez maître de chien, il est important de bien connaître les chenilles processionnaires. On répond à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur ces chenilles.

Découvrez Emprunte Mon Toutou:

La plateforme qui vous permet de faire garder votre toutou ou bien de passer des moments magiques avec un toutou en toute sécurité.

Vous adorez les chiens mais ne pouvez en avoir ?
Vous partez en weekend, en vacances, vous avez besoin de quelqu’un pour sortir votre chien de temps en temps pendant la journée ?

Rejoignez plus de 300 000 membres dans toute la France !

Inscription gratuite

1- Qui sont les chenilles processionnaires ?

Les chenilles processionnaires sont en réalité des larves de papillon. Leur nom latin est « Thaumetopoea pityocampa ». Ce sont des petites chenillles poilues de couleur gris-beige. On les trouve essentiellement dans les pins car elles se nourrissent de leurs aiguilles. Lorsque le printemps arrive, elles quittent l’arbre pour aller s’enterrer dans le sol. Etant aveugles, elles se déplacent à la queue leu leu, guidée par la chenille de tête. C’est de ce mode de déplacement que leur vient leur nom.

2-Pourquoi les chenilles processionnaires sont-elles dangereuses ?

Ces chenilles sont recouvertes de poils urticants (ce ne sont pas ceux que l’on peut voir à l’oeil nu). Les poils urticants contiennent une toxine puissante appelée « thaumatopéine ». Cela leur sert à se protéger pendant leur « procession » car elles sont particulièrement vulnérables à ce moment-là. Ces poils urticants se détachent facilement, on peut en trouver dans leur nid et partout où elles passent. Le vent peut même faire voler ses poils et les déposer n’importe où.

PROCESSION DE CHENILLES DU PIN

©️ pixabay.com

3- Où trouve-ton les chenilles processionnaires ?

On a tendance à penser que ces chenilles sont surtout présentes autour du bassin méditerranéen et dans le sud de la France. Or, avec le réchauffement climatique, il est maintenant tout à fait possible de trouver des chenilles processionnaires dans le Nord. Il faut donc être vigilant partout.

4- A quel moment faut-il se méfier de ces chenilles ?

Les chenilles processionnaires effectuent leur déplacement au printemps. Mais cela peut s’effectuer dès les premiers mois de l’année si les températures sont douces ! On vous recommande donc d’être prudent dès le mois de janvier.

5- Pourquoi les chiens sont-ils concernés ?

Les chiens les plus concernés par ce danger sont les chiots évidemment et les chiens plus âgés. Cependant, ce n’est pas parce que votre chien est adulte qu’il est à l’abri. En effet, nos chiens ont souvent la truffe au ras du sol, et aiment également beaucoup se rouler par terre. Ils risquent donc de se trouver en contact avec des chenilles ou les poils urticants de celles-ci sans qu’on le sache. Les chiens aiment aussi en général goûter ce qu’ils trouvent par terre.

chien ayant été en contact avec de schenilles processionnaires

©️ shutterstock.com

6- Quels sont les symptômes ?

La toxine contenue dans les poils des chenilles processionnaires provoque une irritation violente de la zone touchée, et peut même provoquer une allergie. Si votre chien a été en contact avec des chenilles du pin ou leurs poils, vous pouvez observer par exemple que votre chien salive de façon importante, qu’il frotte sa gueule avec ses pattes parce que quelque chose le gêne, ou encore qu’il se lèche. Des vomissements sont également possibles, notamment si votre chien a « goûté » une chenille.

7- Que faire si votre chien a été en contact avec ces chenilles ?

Si vous pensez que votre chien a été en contact avec les chenilles processionnaires ou si vous observez les symptômes décrits ci-dessus, il s’agit d’une urgence ! Amenez immédiatement votre chien chez le vétérinaire. Il n’existe malheureusement pas de traitement, mais il faut soulager votre chien au plus vite et empêcher qu’il n’aggrave son cas. Le vétérinaire lui administrera des corticoïdes afin de lutter contre l’inflammation et des antalgiques pour apaiser la douleur. Dans les cas les plus sévères, le chien peut être mis sou perfusion et nourri par sonde. Les conséquences les plus fréquentes sont la nécrose de la langue, ce qui signifie que le chien va perdre un bout de langue, mais fort heureusement ils arrivent quand même à se nourrir.

 

Nous espérons que cet article vous permettra de protéger votre chien du danger que constitue les chenilles processionnaires. Cependant, il faut savoir que ces chenilles représentent également un danger pour nous, et en particulier pour les jeunes enfants. Soyez donc vigilants lorsque le printemps arrive. Nous vous recommandons d’éviter les lieux de balades où les pins sont présents, et d’éviter également les balades s’il y a beaucoup de vent. Au moindre doute concernant le contact entre votre chien et les chenilles, consultez vite votre vétérinaire.

Si vous souhaitez partager votre expérience ou des conseils, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Tout le monde devrait pouvoir bénéficier de l’affection d’un toutou !

A bientôt sur Emprunte Mon Toutou !